Soutenez le PS

Adhérez au PS

Daphna Poznanski – candidate PS aux législatives 2012

Les Français de l’étranger auront pour la première fois en 2012 des députés !!!!

Daphna Poznanski est notre candidate PS aux élections législatives 2012 dans la 8ème circonscription (Israël, Italie, Grèce, Turquie, Chypre, Malte).

Son blog: http://daphnapoznanski.blogspot.com/

Mon Parcours :

J’ai la chance d’avoir une triple identité : Française d’Algérie, Française de France, et enfin depuis 32 ans, Française établie hors de France.

Enfant pendant la Guerre d’Algérie, j’ai retenu des leçons qui, par la suite, ont ancré mon engagement politique. J’ai eu très tôt l’expérience d’un pays en guerre avec ses conséquences et ses risques de dérapage. Je me rappelle encore nettement la voix de mon père qui critiquait les violations des Droits de l’Homme. Il n’avait pourtant  jamais été militant d’aucun parti, sinon celui de la condition humaine. Son attitude  a durablement imprimé dans ma mémoire de petite fille le sens de la justice et comme un appel à AGIR.

Les débuts furent difficiles, mais formateurs. Très vite, j’ai découvert ma voie : se préoccuper d’Autrui. De 13 à 18 ans, j’ai été volontaire bénévole tous les dimanches après-midi pour apporter un soutien à des enfants encore plus défavorisés que moi. Boursière, je suis un pur produit de l’école de la République.

Mariée jeune à un idéaliste comme moi, j’ai poursuivi mes études : je me suis dirigée vers une carrière de professeur de droit administratif à l’Université de Nice, ville que j’habitais depuis mon mariage et où deux de mes trois enfants sont nés.

Ma vie a bifurqué de nouveau en 1978. Un attentat antisémite perpétré à Nice par l’extrême-droite contre un jardin d’enfants de la communauté juive a réveillé de douloureux souvenirs familiaux, ceux où le grand-père de mon époux fut arrêté à Nice par la police française et envoyé au camp de Drancy, puis à Auschwitz dont il ne revint pas. Notre petite famille décide alors, en 1979, de tenter la vie hors de l’Hexagone.

Une Française établie hors de France

1992 marque un moment fort. Avec quelques amis, j’ai créé l’ADFI, l’Association Démocratique des Français d’Israël. J’en serai nommée présidente, puis réélue à ce poste jusqu’en 2006. C’est à cette association que les Français d’Israël doivent toutes les avancées dont ils bénéficient encore actuellement. Quelques exemples : la création du poste d’assistant social au Consulat de Tel-Aviv, du Comité Consulaire pour l’Emploi et celle de l’Antenne Emploi. J’ai été élue en 2000 Conseiller à l’Assemblée des Français de l’Etranger (AFE) et réélue en 2006. J’ai été élue en 2009 Vice-présidente de la Commission des lois et en 2011, je suis devenue Vice-présidente de l’Assemblée des Français de l’Etranger.

Pour défendre les Français établis hors de France, j’ai déposé 57 questions orales ou écrites, vœux et motions. J’ai aidé à ce jour plus de 2500 familles lors de mes permanences mensuelles.

Mes liens avec la 8ème circonscription (Chypre, Grèce, Israël, Italie, Malte, San Marino, Turquie, Vatican) 

Mon histoire personnelle s’est jusqu’ici déroulée autour de la Méditerranée. Née à Oran, élevée à Marseille, j’ai étudié à Nice, je réside et travaille à Tel-Aviv. J’ai écrit un roman historique se déroulant dans l’Italie du 14ème siècle.

Ma rencontre avec la Turquie a d’abord été privée et chargée d’émotions, il y a 35 ans, lors d’un voyage avec mon époux. L’an dernier, j’ai redécouvert ce pays, les souvenirs heureux balisaient mon chemin, mais le choc était conséquent au constat du prodigieux développement et du dynamisme qui désormais s’imposaient à mes regards.

Avec vous, Français résidant en Turquie, je porterai plus loin encore cet engagement à servir qui me tient à cœur depuis mon enfance.

DAPHNA POZNANSKI-BENHAMOU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.