Soutenez le PS

Adhérez au PS

Des nouvelles de Turquie (04/09/15), par Marie-Rose Koro

Des nouvelles de Turquie, par Marie-Rose Koro, conseillère consulaire de Turquie
(article publié le 04/09/15 dans le Bulletin mensuel de la section d’Israël du Ps).

L’émotion suscitée par la mort du petit Aylan et l’arrivée de l’automne qui rend la navigation plus dangereuse poussent de plus en plus de Syriens de passage par la Turquie à se diriger vers la frontière terrestre avec la Grèce. Environ 5000 réfugiés sont bloqués dans la ville d’ Edirne par les autorités turques qui veulent limiter à tout prix l’arrivée de nouveaux réfugiés dans cette ville, ce qui a déplacé le problème à Istanbul. La principale gare routière compte aujourd’hui au moins 1 000 réfugiés, qui avaient acheté leurs billets mais ont été refoulés, et sont désormais contraints d’attendre.

La situation empire de jour en jour et la Turquie arrive à la limite des efforts qu’elle est capable de mettre en oeuvre autant au niveau des camps près de la frontière syrienne qu’auprès des plusieurs centaines de milliers de réfugiés qu’elle accueille dans ses grandes villes ainsi que ceux qui sont de passage.

Les fonds de 4 milliard d’€ que l’UE s’est engagée à débloquer fin 2014 se font cruellement attendre, notamment pour permettre à des centaines de milliers d’enfants d’accéder à des soins et à l’éducation dans les camps.

La Jordanie vient par ailleurs d’annoncer qu’elle ne sera très prochainement plus en mesure d’assurer la sécurité alimentaire des réfugiés sur son sol.

Pendant ce temps les Droites européennes sapent allègrement les fondements de l’Union: « Unis dans la diversité ».

Mercredi 23 septembre, un sommet européen spécial doit se tenir sur la crise migratoire. François Hollande a demandé plus d’aide pour la Turquie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.